Archive | TRUCS RSS feed for this section

On ferme…

2 Sep

mais on rouvre ici :

Capture d’écran 2014-09-02 à 12.35.59

Publicités

PLAYLIST (Running) : Run for your lives !

28 Juil

Une playlist de 10 morceaux, idéale pour un jogging matinal de 45 minutes. Testé pour vous, dans toutes les conditions et par tous les temps. Run for your lives !

1. RUN DMC – « My Adidas » (2’49 »)

Évident mais idéal pour une bonne mise en jambe en mode coolio. « We make a good team my Adidas and me », alors relax, prends-le décontracté, les premières foulées sont les plus importantes. Et pas de panique, si tu portes des Nike, ça marche aussi.

Tag : échauffement

2. LED ZEPPELIN – « Kashmir » (8’33 »)

On continue doucement mais surement. Le chien aboie, la caravane passe et dans ta traversée du désert sans vivres ni chameau, il te faudra caler ta foulée au rythme des ondulations du Zep et des vicieuses accélérations de Bonzo.

Tag : synchro

3. THE FALL – « Two Librans » (3’58 »)

Représente-toi mentalement Mark E. Smith. Au secours ! Dans ta tête, ce que tu es en train de voir n’est rien d’autre que l’antithèse absolue d’un semblant de forme physique. Tu n’imagines pas devenir un jour aussi peu présentable qu’un hobbit post-Mordor croisé avec un endoplasme en phase coccidienne ? Bien, alors tu sais ce qu’il te reste à faire.

Tag : motivation

4. APHEX TWIN – « Come To Daddy (Pappy Mix) » (4’20 »)

Images mentales digne du plus angoissant survival horror pédophile. Cours pour sauver ton âme et accessoirement, tes fesses.

Tag : survie

5. SCORN – « Beat 4″ (4’16 »)

Pour mettre à l’épreuve tes capacités à surmonter la monotonie.

Tag : barrière psychologique

6. CAN – « Vitamin C » (3’32 »)

Évident (bis) mais à ce stade de la course, le « Hey you, you’re losing your vitamin C » aboyé à la volée par Damo Suzuki recouvre une réalité cruelle: tu souffres.

Tag : prise de conscience

7. GIANNI ROSSI – « Theme from Gutterballs » (4’21 »)

Planqué derrière son avatar de compositeur de B.O. à l’italienne, Steve Moore a produit quelques-uns de ses morceaux les plus dingos. Explosion du taux d’endorphine garanti avec le thème goblinesque de Gutterballs (un rape & revenge sur fond de bowling avec une affiche largement inspirée du Maniac de William Lustig) : funky, crétin, parfaitement jubilatoire.

Tag : anabolisant / deuxième souffle

8. BUTTHOLE SURFERS – « Dog inside your body » (3’06 »)

Le plus dur est passé, maintenant, il s’agit de garder la cadence. Le chien dans ton corps devrait t’y aider.

Tag : détermination

9. MESHUGGAH – « Bleed » (7’25 »)

La force de la volonté vaincra-t-elle l’implacable cruauté de l’ennemi ? Dans tes oreilles, c’est la guerre. Derrière toi à quelques enjambées, des meutes de chiens-fantômes post-nucléaires viennent d’être lâchées par une milice cannibale menée par un cyber-clône de Dolph Lungren. Cours et surtout ne te retourne pas, car dans cet enfer métallique, seuls les braves survivront.

Tag : résistance

10. IRON MAIDEN – « Run To The Hills » (3’54 »)

Run To The Hills, c’est la récompense ultime (Oh will we ever be set free ?). Les dernières minutes sont aussi les plus critiques. Ne jamais se croire arrivé avant la ligne (ou les premières collines) ou c’est perdu d’avance. Bruce Dickinson ne manquera pas de te le rappeler.

Tag : délivrance


Francoise Massacre
Publié dans: (new) NOISE MAG #10 (mai/juin 2012)
couv (new) NOISE MAG#10

« Daily Note » Villette Sonique

24 Avr

Le « Daily Note » Villette Sonique édité par Red Bull et fomenté par l’équipe de Dirty est arrivé.
Au menu :

– François K par Didier Lestrade,
– une histoire accélérée du Doom en image par Lelo Jimmy Batista et Nagawika,
– Les Melvins et le grunge par moi-même,
– 10 raisons de croire encore au punk rock en 2012 par Lelo Jimmy Batista,
– L’influence de la codéine dans le Hip hop par Etienne Menu,
– Une interview de R. Stevie Moore et un article sur Carter & Tutti par Julien Bécourt aka Eva Revox,
– Un papier sur I:Cube par Philippe Azoury,
– La story tortueuse de Christopher Owens de Girls par Clovis Goux,
et les mots croisés de Guillaume Sorge.

Le journal est disponible gratuitement dès maintenant à l’accueil de la Villette et bientôt un peu partout dans Paris.

7.10.11 – Podcast – L’agence tous disques d’Etienne Menu (Radio Campus Paris)

13 Oct

Le podcast de l’émission du 7/10 : http://www.radiocampusparis.org/melting_pot/lagencetousdisques/la-rentree-de-lagence-tous-disques/

« L’Agence Tous Disques faisait sa rentrée hier soir dans les studios de la rue des Tournelles, accueillant Morgan Poyau (Vice), Françoise Massacre (Noise), Olivier Lamm (Chronicart) et l’éternel Jean Nipon (Friedrich Nietzsche Magazine) pour discuter des mérites du deuxième album des Drums, du jazz-rock bien slappant de Thundercat, de la muzak élévatrice de James Ferraro et du blues anorexique de Bill Orcutt (qui se produira d’ailleurs le 20 octobre prochain à l’Espace en Cours, et non le 8 comme nous l’avons annoncé hier). »

31.10.2011 – The Melvins + Françoise Massacre Dj Set @ Glazart *

19 Sep

* (yé)

Soyez chics, venez tôt.

Melvins + Françoise Massacre DJ Set @ Glazart 2011

(affiche par Sylvain Synckop qui sera justement exposé à Glazart à partir du 3 novembre)

New Noise #6 – En kiosque aujourd’hui

17 Sep

En couve Primus
Dossier Synth-wave
Label Tsunami-Addiction
Playlist Pneu
Influence The Cult par John Garcia
Live La Route Du Rock, Dour

Interviews Kyuss, Secret Chiefs 3, Sebadoh, Goatsnake/Scream, Stephen Malkmus And The Jicks, Chris Taylor/CANT, Cindytalk, La Chatte, Robedoor/Not Not Fun, Rwake, Big Sexy Noise, Hawks, Mastodon, Throbbing Gristle/Chris & Cosey, Berline0.33, Sole And The Skyrider Band, Tarwater, H-Burns & Chris Bailey, Civil Civic, Walls, Wooden Shjips, Hail!Hornet, Shimmering Stars, Wine.

Avril/Mai 2011 : Printemps Noise

8 Avr

Mon edito pour le « Printemps Noise », petit agenda collectif non-exhaustif fomenté par les crews Africantape, Nextclues, Gtok?Gtko!, Mowno, Maquillage et Crustacés, et tous les autres.
Toutes les dates de l’agenda sont ici.

Quelque-chose se passe. Une chose de l’ordre du microscopique, du microcosmique. Tout au plus une timide vibration, un vague remous, un bouillonnement à peine perceptible pour qui n’a pas les yeux et les oreilles rivés sur le sujet. Pour d’autres au contraire, les guetteurs à l’affût, les acteurs de ce qui se joue ici et maintenant et toutes les sentinelles en garde rapprochée, c’est l’effervescence, un crépitement tonitruant, à la fois sauvage, libre et joyeux.

Depuis quelques années maintenant – deux ou trois tout au plus – en marge de l’industrie du disque et de ses dérives, on assiste, en France, à ce qui est à la fois la résurrection et l’émergence de la scène Noise et de ses variantes, et plus largement de ce qu’on pourrait rassembler littéralement sous le drapeau du rock indépendant ou de l’underground. Résurrection parce que cette effervescence prend corps au cours des années 90, à une époque où une poignée de groupes hexagonaux s’inspiraient des modèles américains (Shellac, Jesus Lizard en tête, mais il y en a tellement d’autres) et de quelques labels mythiques comme Touch & Go, Amphétamine Reptile ou Skin Graft. Emergence, parce que si les acteurs de ces deux décennies croisent le fer encore souvent, une majorité, parmi les groupes qui s’activent aujourd’hui, sont apparus récemment : à la fin des année 00 pour certains, il y a à peine trois ans, un an, ou même six mois pour les autres.

Et tout ce petit monde, les anciens comme la relève (la relève comptant parfois des anciens), les groupes, les musiciens, les labels, les organisateurs de concerts et les activistes, satellites en tout genre (webzines, fanzines, magazines courageux, associations, illustrateurs, dessinateurs, etc.), de faire cause commune dans les profondeurs des salles obscures, qui, on vous le disait, sont devenues nettement moins obscures depuis quelques années, drainant un public de plus en plus généreux, de plus en plus curieux et de plus en plus vaillant.

Vaillant ? Parce que ces musiques-là, le rock aventureux, avec tous ses préfixes (noise, math, post, indie, avant) et tous les hybrides hérités du punk, du garage, du hardcore ou du metal vont du plus accessible au plus complexe, du plus évident au plus expérimental.

Ce qui est sûr, c’est que jamais, même dans les 90s, on avait assisté à une telle affluence aux concerts (on pense, entre autres, au succès de la tournée de la Colonie de Vacances l’automne dernier, qui rassemblait quatre groupes français : Marvin, Pneu, Electric Electric et Papier Tigre), à un tel enthousiasme, à de tels échanges croisés et à une telle somme d’initiatives, d’évènements, de festivals, toujours à échelle humaine.

L’idée de ce petit agenda partagé, collectif et non exhaustif est né d’un constat simple : Le printemps sera Noise ou ne sera pas, avec, sur trois petites semaines, une concentration anormalement élevée de festivals et de concerts hors des sentiers battus. Pendant cette période, les échanges, la confusion des rôles et l’ubiquité seront les maîtres-mots : les patrons de labels se retrouveront sur scène, les webzines et les musiciens organiseront des festivals, les illustrateurs porteront des amplis, et les groupes passeront allègrement d’une scène à l’autre et d’une ville à l’autre.

Nous avons délimité cette période de marathon, de fête et de bruit, parce qu’il fallait bien le faire, en la faisant débuter par le Fuckfest, troisième du nom, organisé sur deux jours à Saint-Ouen par le webzine Nextclues et l’association parisienne GTOK?GTKO!. Nous l’avons clôturée par la venue en France de The Conformist, un groupe de l’écurie Africantape. Entre les deux, il y aura justement la première édition de l’Africantape Festival qui se déroulera sur trois jours à Lyon et qui a notamment donné l’impulsion pour faire venir chez nous deux groupes rares de vétérans de la scène Noise des USA, Big’n et Oxes. Les Américains en profiteront pour faire deux dates supplémentaires en France : la première organisée par l’association KFuel à Rennes et la seconde à Paris dans le cadre des fameuses soirées Mind Your Head du webzine Mowno. Nous avons ajouté à cet agenda d’autres concerts, de groupes qu’on aime ou d’associations-amies, mais en cherchant un peu, il est facile d’en trouver encore quelques dizaines en complément.

Francoise Massacre

LA COLONIE DE VACANCES – DVD

3 Avr

Feat. ELECTRIC ELECTRIC – MARVIN – PAPIER TIGRE – PNEU

Au cœur de l’automne 2010, quatre groupes de rock décident de se réunir pour une mystérieuse expédition dans l’hexagone baptisée du nom occulte et énigmatique de « Colonie de Vacances ». Embarquée dans deux estafettes de fortune, la petite troupe se met en route. Pendant des semaines, ils battent sans relâche le pavé froid et humide, déambulant sur d’illusoires chemins qui ne mènent nulle part, parcourant des territoires décharnés et nauséabonds, pénétrant l’inquiétante opacité des sous-bois, arpentant les campagnes hostiles et ténébreuses, s’égarant plus d’une fois à travers la brume fuligineuse que même les cornes du malin ne sauraient percer à jour. Après avoir rencontré de terribles obstacles, après avoir déjoué les plus vils guet-apens, ils atteignent enfin les grandes cités, refuges millénaires des âmes damnées où devra s’accomplir le funeste dessein. Ils s’engouffrent alors dans les profondeurs moites et insondables des salles obscures… Que découvriront-ils dans ces lieux interlopes ? Réussiront-ils à asservir les incubes et par quelles incantations ? Sombreront-ils dans le vice et le stupre ? Parviendront-ils à s’octroyer un repos salvateur ? L’amitié l’emportera-t-elle sur les forces du mal ? Accompliront-ils leur destin ? Enfin, y’aura-t-il du monde aux concerts ?
Pour le savoir, ne manquez pas la sortie du DVD de La Colonie de Vacances. Un documentaire insoutenable filmé et réalisé par Mariexxme. Plus d’1h30 de rock, de frissons et d’angoisse morbide !

B.O. 100% infernale signée Gablé, Fordamage, Shub, Café Flesh, Rubiks, Cobra, X-Or, Bravo Brian, Le Singe Blanc et Gregaldur
Artwork bestial réalisé et sérigraphié par JB/Pneu.
Mariexxme : www.mariexxme.wordpress.com
DVD disponible au Nextclues Fuckfest les 23 & 24 avril 2011 à Mains d’Oeuvres (St Ouen).

HITCHCOCK/HERRMANN Vs. REGGIO/GLASS – Look-A-Like

31 Mar


La Mort Aux Trousse (North by Northwest) – générique

Vs.


Koyaanisqatsi – Life Out Of Balance

New NOISE #3 en kiosque

12 Mar

Sommaire en béton armé, deux couvertures différentes, que demande le peuple ? (toujours plus, on sait)

En couv: Cheveu / Aucan
Mirrormixtape: J. Mascis
Discographie: Wire (Part I)
Label: Africantape
Bibliothèque De Combat: Richard Pinhas
Perdu De Vue: Big’n

Interviews : Aucan, Cheveu, Queens Of The Stone Age, Primal Scream, Earth, The Skull Defekts, Deerhoof, Cercueil, Marnie Stern, Twilight Singers, Disappears, Esben And The Witch, Majeure, The Haunted, Rainbow Arabia, Josh T.Pearson, The Vaselines, Buck 65, Crowbar, Papaye, Maps & Atlases, Julie Christmas, L’Enfance Rouge, Tormenta, Wye Oak, Screaming Females, Obscura, The Death Set, L.A Vampires, Austrasian Goat, Neige Morte, Civil Civic, In Lingua Mortis, Tonetta, The Get Up Kids, Granit 665, Royal Thunder…

Outre la Suisse et la Belgique, new Noise sera désormais disponible au Québec, au Luxembourg et dans les DOM-TOM.

La version digitale sera aussi de nouveau disponible via relay.fr

Disponible en kiosque depuis le 10 mars dans toute la France et à Paris chez Gibert Joseph, Souffle Continu, Musicfearsatan et Parallèles, quelques jours plus tard à Bordeaux chez Total Heaven, à Clermont-Ferrand chez Spliff, à Toulouse chez Vicious Circle, à Nancy chez Mange-disques et à Lille chez Minor Place Records.

%d blogueurs aiment cette page :