DOSSIER 2008 – Retour gagnant

23 Mar

R.E.M.
Accelerate
(Warner)

De Out Of Time à Up, les années 90 signaient la consécration commerciale de REM mais aussi, avec les premiers tubes planétaires, le début de la débandade créatrice, le chant du cygne du plus passionnant des groupes de pop nés sous l’ère Reagan. Les deux bouses putassières sorties au début des années 2000 sonnent définitivement le glas : REM n’a plus rien à dire, le groupe n’est plus que l’ombre moribonde de lui-même. Et alors qu’on les croyait englués à tout jamais sous une épaisse pluie de dollars, voilà que Buck, Mills et Stipe nous font le coup du come-back éblouissant avec un album comme on n’en avait pas entendu depuis Green. On n’en oublierait presque cette grosse décennie de malheur. Accelerate porte rudement bien son nom.
Francoise Massacre
Publié dans: NOISE MAG #8 (jan/fév 2009)
couv NOISE MAG#8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :