BLUT AUS NORD – Odinist : The Destruction Of Reason By Illumination

23 Avr

BAN Odinist
(Appease Me… / Candlelight)
Black-Metal expérimental

Un an après MoRT, ce véritable concentré d’abstraction distanciée qui amenait le Black Metal sur une pente plus que glissante, Odinist était annoncé en substance comme un double retour aux sources : celui des débuts du groupe, l’époque de Memoria Vetusta où l’on n’hésitait pas à classer BAN dans la catégorie « viking black-metal », mais aussi un retour à l’esprit de leurs pères musicaux, Bathory, Celtic Frost, Emperor. Evidemment, Odinist n’a pas fait table rase de ce qui précédait et s’inscrit bel et bien dans le sillage fangeux de MoRT. Les rythmiques hybrides où les vagues de blast beats électroniques sous-tendent des patterns slow-rock presque traditionnels – caisse claire bien en avant -, les entrelacs de riffs arachnoïdiens en descentes et montées chromatiques, les dissonances à gogo, le chant guttural lugubre as fuck et le mix si particulier de l’ensemble : rien, donc, n’a vraiment disparu de ce qui avait été amorcé, et le contraire eut été franchement étonnant de la part de ce groupe qui n’a eu de cesse de renouveler sa syntaxe album après album. En fait, le sentiment qu’Odinist est plus facilement apprivoisable que le précédent ne vient pas tant du langage qu’ils utilisent – puisqu’il est à peu de choses près le même -, que de l’atmosphère plus épique, plus ostensiblement metal qu’ils développent au gré des neuf pistes de l’album. Les dédales filandreux des guitares dans lesquels ont se perdait si facilement dans MoRT font place à des les lignes plus droites, plus répétitives, qui semblent moins régies par l’aléatoire et le chaos organisé que par la volonté de créer une transe glaciale. L’insaisissable flux devient une terrible machine qui avance, en rampant peut-être, mais qui avance. MoRT avait quelque chose d’un questionnement sans fin, Odinist ressemble à une affirmation, comme si BAN avait décidé, cette fois, de suivre son instinct plutôt que sa raison.

www.blutausnord.com / www.appease-me.com

Francoise Massacre
Publié dans: NOISE MAG #4 (janvier 2008)
couv NOISE MAG#4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :