HIGH ON FIRE – Death Is this Communion

2 Déc

hof death is this communion
(Relapse)
Thrash guerrier

Les labels de metal sont définitivement les champions pour vous balancer les Cd promo les plus dissuasifs de la planète. 88 pistes pour le nouveau High On Fire, rien que ça, et quel vilain chiffre. A ce niveau là, on n’écoute pas un disque, on le reconstitue, tympans à l’affût, stylo en main, un œil rivé sur le player pour lire les numéros qui défilent à tombeau ouvert, l’autre fixé simultanément sur les VRAIS titres de la backcover pour savoir à quel morceau correspond le susdit numéro: «Vraiment chouette le riff de la 57», «Et un solo à la Jeff Hanneman pour la 16, un !». De quoi devenir cinglé. Et donc, il fallait que ce soit dit : l’incinérateur n’est pas passé loin. Parenthèse refermée, tout ceci n’enlève évidemment rien à la teneur hyper-musclée du quatrième opus sans surprise du trio d’Oakland.
Pour le coup, ceux qui ne brûlaient déjà pas pour les trois albums précédents ont relativement peu de chance de changer d’avis avec Death Is This Communion. Quant aux autres, il est tout aussi improbable qu’ils se mettent subitement à conspuer la bande à Matt Pike. Oui, le monde se divise en deux catégories, et High On Fire fait du High On Fire. Voilà au moins quelque chose qu’on ne peut pas leur enlever. Une belle preuve de constance malgré les deux changements de bassistes (Jeff Matz de Zeke succède à George Rice et à Joe Preston) et d’ingé-son/producteurs : après Billy Anderson et Steve Albini, c’est Jack Endino, l’un des architectes du son de Seattle et d’Ailleurs (Nirvana, Mudhoney, Tad, Afghan Whigs, Zeke, Helios Creed, Soundgarden, j’en passe), qui s’y colle. Assurément, on reste dans le gratin et la crème. D’ailleurs, les paris sont ouverts pour savoir qui sera aux manettes du prochain album. Personnellement, mon cœur balance entre Rick Rubin, Butch Vig… et puisque Matt Pike s’est mis à la 12-cordes acoustique, parions sur Steve Fisk pour la production de l’album solo de folk lo-fi. On ne sait jamais.
En attendant la pacification (on en est loin), Death Is This Communion reste du pur High On Fire avec des riffs guerriers à la pelle, des rythmiques toutes aussi va-t-en-guerre, les traditionnels refrains chevaleresques et leurs assertions d’autorité f-l-i-p-p-a-n-t-e-s (« Death is this communion, now you realize ! ») braillées par l’organe glaireux de Pike qui n’a jamais autant ressemblé à celui de Lemmy, et puisqu’on est dans Motorhead, allons-y franchement, certains morceaux frisent la contrefaçon, mais une contrefaçon foutrement bien contrefaite. Alors pardon, mais High On Fire fait du High On Fire ET AUSSI du Motorhead.
La petite nouveauté tout de même, c’est que le groupe a franchi un palier supplémentaire sur l’échelle qui mène au tout-au-metal. On nage dans un bain thrash-speed cradingue, bourrin, violent et épique décliné façon péplum/Lawrence d’Arabie sur « Khanrad’s Wall », (et quand Pike aboie, la caravane passe), ou façon metal héroïque (« Turk » et son refrain qui aurait pu virer facilement R’n’B avec une bonne production minimaliste à la Timbaland, « Waste Of Tiamat » et son solo de tapping sur lequel Slayer ou Kreator n’auraient sans doute même pas craché).
Une belle constance donc, mais avec les revers de la médaille : d’abord l’éternel mauvais goût des artworks donjons&dragons d’Arik Roper, et surtout, on se lasse sur la deuxième moitié de ce Death Is This Communion un peu excessif et qui malgré tout ne contient pas que des fulgurances.
Francoise Massacre
Publié dans: NOISE MAG #3 (novembre 2007)
couv NOISE MAG#3

Advertisements

3 Réponses to “HIGH ON FIRE – Death Is this Communion”

  1. Ilya Sitnikov 7 février 2008 à 16:55 #

    Well…they sound a lot like modernized Motorhead, eh?

    :-)

  2. francoise massacre 7 février 2008 à 17:05 #

    … probably because Matt Pike still has a few teeth more than Lemmy. It won’t last.

  3. Ilya Sitnikov 7 février 2008 à 17:06 #

    So true!

    :-)))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :