On ferme…

2 Sep

mais on rouvre ici :

Capture d’écran 2014-09-02 à 12.35.59

Chère CAF

10 Mar

50862-service-public-2,bWF4LTY1NXgw

A l’attention de Monsieur le Président du Conseil Général

Objet : suppression du RSA / Lettre de contestation

A xxx, le 9 mars 2013.

Chère CAF,

Tu m’annonces, dans un courrier daté du 25 février 2013, que, n’ayant pas renvoyé mes déclarations trimestrielles de ressources, je ne bénéficie plus du RSA à cette date.
Je te le dis : on croit rêver.

En effet, tu es bien prompte à sucrer leurs maigres indemnités aux petites gens, sans même avoir pris la peine d’envoyer au préalable un courrier de rappel, un petit mot d’avertissement, un truc sympa quoi, avec un peu d’humanité dedans, quelque chose qui soit plus ou moins digne d’un service public, histoire de ne pas nous prendre de court. Parce que tu sais, l’erreur est humaine, toi beaucoup moins. Et puis tu es débordée, certes, mais un peu quand ça t’arrange.
Un exemple de ce que tu aurais pu écrire : « Madame, à ce jour, vous n’avez toujours pas renvoyé vos déclarations trimestrielles de ressources. Nous vous rappelons que sans elles et selon la réglementation, vous ne serez plus bénéficiaire du RSA. Merci de nous les faire parvenir dans les meilleurs délais. Cordialement. Votre CAF ». Facile, hein ? Pas assez pour toi vraisemblablement.
Non, toi tu ne prends pas cette peine, ça serait trop simple, trop classe, trop correct. Au lieu de ça, tu sucres : allez directement en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 100 euros. Tu as raison, c’est bien, ça fait faire des économies à l’état.

Dois-je quand même te rappeler que toi en revanche, tu as mis plus de 2 mois à traiter mon dossier de changement de situation après la naissance de ma fille ? Et encore, il a fallu que je t’appelle plusieurs fois pour m’en inquiéter sans que tu puisses jamais me donner ne serait-ce qu’un vulgaire délai de traitement. Alors j’ai attendu, attendu, attendu encore.

Je te la refais rapidos : j’ai accouché le 8 décembre dernier et 5 jours plus tard (vois comme je suis consciencieuse – parce qu’autant te dire que lorsqu’on vient d’accoucher et qu’on vit le plus beau moment de sa vie, remplir les formulaires de la CAF est bien la dernière chose qu’on a envie de faire. Mais tu vois, on le fait quand même pour ne pas perdre ses droits, ça serait ennuyeux, surtout avec un enfant à charge), 5 jours plus tard donc, mon dossier partait par la poste.
Fin février, il n’avait toujours pas été traité par tes soins (on pouvait lire sur ton site « Vous êtes célibataire, vous n’avez pas d’enfant »).
Lorsqu’il le fût ENFIN, on m’envoya un courrier me disant qu’il manquait tout de même un certain nombre de pièces justificatives concernant mon conjoint, parce que mon conjoint est intermittent et que les intermittents ne rentrent pas dans les cases de tes formulaires. Rebelote, c’était reparti pour un tour. Dès le lendemain, on a rempli de nouveaux formulaires, on a fait des kilomètres de photocopies et on t’a renvoyé un joli paquet. A ce jour, je suis toujours en attente (et il s’est passé 3 mois depuis mon accouchement, une broutille).

Mais attends, c’est pas fini ! Aujourd’hui, c’est le traitement d’un autre dossier, celui pour le Complément du Libre Choix de Mode de Garde/PAJE que j’attends toujours. Un dossier qui – ironie de la vie – contient la fameuse déclaration trimestrielle de ressources que tu attends si ardemment !
L’assistante maternelle pour ma fille va me coûter la modique somme de 980 euros par mois ; à l’heure qu’il est, mon dossier doit traîner tout en bas d’une pile « à traiter quand j’aurai le temps » sur ton gigantesque bureau et toi, tu m’annonces que tu supprimes mon RSA parce que j’ai, pour la première fois, oublié de te renvoyer ma déclaration trimestrielle de ressources ?!?
Ah ah, allez avoue, en réalité, tu voulais seulement me faire une bonne blague, mais parce que tu es un peu tête en l’air, tu ne t’es pas rendue compte qu’on n’était pas le premier avril. Je te pardonne, c’est de bonne guerre.

Alors, chère CAF, maintenant qu’on a bien rigolé, merci de bien vouloir me rendre mon RSA. L’humour c’est bien, on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.

Bien à toi,

Image

Poster : CHILD BITE + DANIEL HIGGS + TRADITIONAL MONSTERS + TATANAK – Paris (2013)

10 Mar

Poster : CHILD BITE + DANIEL HIGGS + TRADITIONAL MONSTERS + TATANAK – Paris (2013)

Poster : UZEDA + CHOOCHOOSHOESHOT – Paris (2012)

5 Nov

En attendant la version sérigraphiée…

dark version

light version

%d blogueurs aiment cette page :